The Rolling Stones - Beggars Banque (1968) [MULTI]

Date: January 19, 2014, 6:12 am

The.Rolling.Stones.Beggars.Banquet.1968.Bonus.Tracks.MP3.320Kbps

The Rolling Stones

Beggars Banquet + Bonus tracks


The Rolling Stones - Beggars Banque (1968) [MULTI]

The Rolling Stones - Beggars Banque (1968) [MULTI]

The Rolling Stones - Beggars Banque (1968) [MULTI]

Sorti le 06 décembre 1968 chez DECCA,non seulement cet album sanctionne l’abandon par les Rolling Stones des expérimentations psychédéliques qu’appelait l’époque, mais, de plus, le retour aux fondamentaux du rock s’opère dans une atmosphère acoustique qui renvoie à la boue originelle du Mississippi.
Outre la reprise du « Prodigal Son » du guitariste et chanteur de Memphis le Révérend Robert Wilkins, certains à la manière de (« Salt of the Earth », dont Richards assure l’introduction chantée, ou « No Expectations », dont le sentiment de solitude reste en droite ligne inspiré par l’œuvre du bluesman Robert Johnson) confinent au génie, et attestent que Keith Richards – et surtout Brian Jones – ne sont pas maladroits une slide guitar en main. « Street Fighting Man » (considéré par Bruce Springsteen comme la somme définitive de vers politiques dans le rock de l’époque) évoque les très récents évènements qui, alimentés par les milieux estudiantins, ont progressivement enflammé l’Europe, puis les ghettos américains, et « Sympathy for the Devil » (inspiré par Le Maître et Marguerite de Mikhail Boulgakov) constitue l’une des premières incursions du rock au royaume des percussions en cascade, comme si la samba brésilienne rencontrait le candomble africain, et le binaire électrique occidental.
Aussi à l’aise dans la musique country (« Dear Doctor ») ou le blues (« Parachute Woman »), dans la progression dramatique des six minutes de « Jigsaw Puzzle » ou dans le folklore appalachien (« Factory Girl »), les Rolling Stones enregistrent ici un chef d’œuvre, premier d’un quarteron de brillantes réussites. Il n’en est que plus navrant de rappeler qu’il s’agit ici de l’ultime collaboration complète de Brian Jones, avant son éviction du groupe, et sa disparition tragique.


La pochette originale, figurant un urinoir, refusée par le label, diffèrera la sortie de l’album de plusieurs mois, avant que les Rolling Stones n’acceptent en illustration une simple carte de visite, portant la mention française RSVP (répondez s’il vous plaît). Naturellement, le fait que les Beatles sortent à la même époque un disque au conditionnement tout aussi immaculé (couramment identifié comme le White Album), ne fera qu’accréditer encore davantage la thèse selon laquelle les premiers étaient à la traîne des seconds. Beggars Banquet parviendra à la troisième position des classements britanniques (5ème aux États-Unis), alors que le single « Street Fighting Man » se classera 21ème à Londres, et 48ème de l’autre côté de l’Atrlantique.

The Rolling Stones - Beggars Banque (1968) [MULTI]


01. Sympathy for the Devil
02. No Expectations
03. Dear Doctor
04. Parachute Woman
05. Jig Saw Puzzle
06. Street Fighting Man
07. Prodigal Son
08. Stray Cat Blues
09. Factory Girl
10. Salt of the Earth
Bonus tracks:
11. Jumping Jack Flash
12. Highway Child
13. And I Was a Country Boy
14. Family
15. Blood Red Wine
16. Downtown Lusie
17. Still a Fool


The Rolling Stones - Beggars Banque (1968) [MULTI]

Artist...............: The Rolling Stones
Album................: Beggars Banquet
Genre................: Classic Rock
Source...............: CD
Year.................: 1968
Ripper...............: EAC (Secure mode) / LAME 3.92 & Asus CD-S520
Codec................: LAME
Version..............: MPEG 1 Layer III
Quality..............: Insane, (avg. bitrate: 320kbps)
Channels.............: Stereo / 44100 hz
Tags.................: ID3 v1.0, ID3 v2.3



Uploaded

RapidGator

MegaLoad

Site de telechargement gratuit

de films pour telcharger films